Qu’on se le dise, Jean-Louis (Nomicos) est de retour.

Ce n’est pas le titre d’une chanson populaire que l’on chante au coin du feu mais bel et bien une réalité.

Certes, il n’était pas parti bien loin ni bien longtemps – un petit mois – mais le temps semble être apparu bien long à sa clientèle qui, dès sa réouverture, est immédiatement revenue.

Installées à quelques mètres de l’Avenue Foch, Les Tablettes ont laissé la place au
plus sobre Nomicos.

On a enlevé les Tablettes, gardé Nomicos et basculé totalement dans la cuisine méditerranéenne.

Mais Jean-Louis Nomicos n’a pas fait que cela pendant ce mois de transition.

Je me suis reposé et repensé l’endroit.

(la suite est à découvrir dans le #3 de Life Is Belle)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here