Honfleur est une étape obligatoire pour qui désire (re)découvrir la côte Normande. Plus typique que Deauville, plus gastronomique également, Honfleur, avec sa centaine de restaurants, a de quoi satisfaire les yeux comme les palais les plus exigeants.

De Alexandre Bourdas avec son SaQuaNa à l’historique Absynthe, Honfleur sait recevoir.

A l’orée de Honfleur, un bel établissement hôtelier a de belles prétentions gastronomiques, la Ferme Saint Siméon.

Avec, en cuisine, Sébastien Faramond.

 

Cet article est à découvrir dans son intégralité dans le dernier numéro de Miamiamiam à télécharger gratuitement ICI.

Même si il est encore trop tôt de parler d’une première étoile, Sébastien Faramond n’est pas n’importe qui, qui fait n’importe quoi, n’importe où.

C’est un excellent Chef, passionné, au CV aussi beau que l’endroit où il distille joyeusement sa cuisine, La Ferme Saint Siméon.

La Ferme Saint Siméon est l’un des joyaux de la côte normande. Un joyau cinq étoiles situé à quelques minutes du centre de la jolie ville d’Honfleur.

Une auberge du XVIIème siècle typiquement normande, si élégante qu’elle en fait oublier le mauvais temps qu’il pourrait – par hasard – y faire. Car l’on sait bien qu’il ne pleut jamais en Normandie.

Pas plus qu’à Paris répondent les normands qui n’ont pas vraiment tort.

Mais c’est bien à Honfleur que l’on trouve la Ferme Saint Siméon, dans l’un des berceaux de l’Impressionnisme, face à la Seine et à la crique de Rouen.

Le cadre est tout juste somptueux avec un raffinement qui sied à ce genre d’établissement.

Cet hôtel cinq étoiles Relais & Châteaux faisant partie du réseau Traveller Made est un petit paradis qui propose 35 chambres et suites accueillantes et douillettes, un Spa bio et, bien sur, un restaurant gastronomique parrainé par le Chef double étoilé Jacques Maximin avec comme Chef exécutif, le natif du Tarn de l’étape, Sébastien Faramond.

La Ferme Saint Siméon, dites le avec Honfleur sur miamiamiam.comAvec ce jeune Chef rodé aux établissements étoilés, l’objectif est clair.

On ne le cache pas, on travaille dur pour accrocher une étoile au Michelin. Nous avons une belle équipe de treize personnes dont un Chef Pâtissier.

Pour ce Chef qui a travaillé avec Christophe Cussac chez Joël Robuchon puis chez Michel Guérard, ce n’est qu’une régalade.

Étant du sud, ici je me fais plaisir avec des produits de la côte normande. Je privilégie les produits locaux, même pour le vin. Nous proposons par exemple, les vins d’un ancien avocat qui s’est reconverti dans la vigne, Les arpents du Soleil. J’aime dire que j’élabore une cuisine de saison aux accents marins à la sauce normande.

En examinant son menu Tout Coquille Saint-Jacques du pays – en deux services s’il vous plaît, on sait immédiatement d’où il vient et surtout où il veut nous emmener.

Son Clin d’Oeil Gourmand nous ramène un peu sur terre avec un joli Jeune pigeon de Croisilles ou une exquise Raviole ouverte de céleri rave, crémeux truffe et noisette, sauce salmis.

Sébastien Faramond est donc un Chef heureux qui a conscience de travailler dans un environnement de rêve et cela se ressent dans sa cuisine qui distille le bonheur.

C’est vrai, qu’ici, nous sommes privilégiés, on nous donne les moyens de nous exprimer comme on le veut et la Ferme Saint Siméon est un endroit assez fantastique.

Il a raison, le restaurant est typique avec une magnifique vue, les chambres sont de véritables cocons aux mille attentions où la fausse note de décoration n’a pas sa place.

Des chambres qui furent par le passé des ateliers improvisés pour des pensionnaires illustres tels Monet ou Corot.

La suite située dans le grand Pressoir – 70 m² tout de même – possède un joli salon très clair et deux balcons donnant à la fois sur l’estuaire et les jardins. Plaisir des yeux garanti.

Et comme la literie est d’excellence, on dort aussi bien que l’on y mange, à la Ferme Saint Siméon.

Avec une déco sublimée par la vue sur l’estuaire de la Seine, le restaurant n’est effectivement pas en reste. L’art de la table à la française s’y exprime parfaitement avec un nappage blanc signé Porthault, une argenterie signée Ercuis et une vaisselle signée Raynaud.

Et des plats signés Sébastien Faramond.

Après l’effort, le réconfort au Spa bio situé dans le Pressoir, dispose d’une piscine intérieure à débordements et d’un jacuzzi avec vue sur les jardins, de quatre salles de soin, d’un sauna et d’un hammam.

Et, Normandie oblige, le Spa propose des soins Tout Pomme, des soins vitalisant et anti-oxydant pour le visage, drainant et amincissant pour le corps avec des produits à base de jus de pomme, de miel et d’huiles essentielles.

Bref, où que l’on se trouve à la Ferme Saint Siméon, on est bien., si bien qu’à peine partis, on a déjà envie de revoir cette Normandie. (Mark Skeuds avec Bernard Van de Kerkhove)

 

La Ferme Saint-Siméon
Rue Adolphe Marais
14600 Honfleur
Tél.: 02 31 81 78 00
www.fermesaintsimeon.fr

Tarifs 2017
Chambres de 195 à 580 euros
Junior Suite de 610 à 875 euros
Suite de 810 à 1525 euros
Petit déjeuner buffet: 28 euros par personne

Le restaurant gastronomique est ouvert au déjeuner et au dîner tous les jours.
Menu affaires au déjeuner à 55 euros par personne, servi du lundi au samedi.
Menu Clin d’œil Normand Gourmand, 7 plats, à 140 euros
Menu Tout coquille Saint Jacques à 80 euros

Accès
Route: Autoroute A13, sortie Beuzeville, nationale 13. Autoroute A29, sortie Honfleur
Trains: Paris (gare Saint-Lazare), correspondance pour Honfleur à partir des gares de Deauville/Trouville, de Lisieux et de Pont-l’Evêque avec les Bus Verts du Calvados, lignes n° 20 et n°50.
Aéroport : Deauville Saint-Gatien à 10 km.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*