Quel meilleur endroit que chez Jacques Genin pour rencontrer celle qui s’occupe des chroniques du Web dans la mythique émission matinale de France 2, Télématin.

Laura Tenoudji, au delà du Laura du Web, gourmande et authentique sur rightandhype.comCar rencontrer Laura Tenoudji, c’est en fait rencontrer deux personnes.

Elle-même et Laura du Web, ce qui fait deux gourmandes pour le prix d’une qui trouvent aisément leur place dans le salon de thé de l’ami Jacques, rue de Turenne, dans le Marais parisien.

Laura, appelons la comme cela pour simplifier les choses, est du genre accessible, pas geek pour une pâtisserie ou une clé USB.

Elle aime à parler des gens, de ces gens qui sont dans l’authenticité la plus sincère.

Des gens et des choses mais surtout des gens avec lesquels elle entame facilement la conversation sans que jamais Laura du Web, l’animatrice, ne prenne le dessus sur la femme Laura Tenoudji.

Laura, bien que faisant très attention à sa ligne, est une gourmande … qui, justement, ne s’ignore pas. Mais quand c’est bon, c’est bon et là c’est bon !!!

D’ailleurs tout est porté par le bonheur dans la vie de Laura, Télématin bien sur, cette émission du redoutable William Leymergie qui fête un bel anniversaire mais également sa vie de maman qui s’écoule comme un long fleuve tranquille.

Et ne croyez pas que Laura du Web n’est que virtuelle, elle existe, nous l’avons rencontrée, elle s’appelle Laura Tenoudji.

Top magnéto !!!

 

Mark Skeuds – Bonjour Laura, qui es tu, qui est Laura Tenoudji du Web ?

Laura TenoudjiJ’aime bien dire que je suis une journaliste Webmatique. J’aime beaucoup les néologismes.

Tu sais, souvent on me demande quand je procède pour faire mes choix pour Télématin, pour choisir par exemple, les start-ups dont je vais parler, je réponds que je suis l’appartement témoin.

C’est à dire que si j’arrive à comprendre, si cela me plait, cela va donc plaire à une majorité de personnes et que je dis donc que je suis une Webmatique, c’est que j’aime grappiller partout.

Effectivement, aujourd’hui le digital est partout et ce qui est extraordinaire c’est donc que cela touche la culture, la gastronomie ou la santé et j’aime bien être cette petite abeille qui va partir récolter le meilleur sans toutefois être une geek. Je le revendique, je ne suis pas une geek malgré Laura du Web.

Mark Skeuds – C’est presque une qualité de ne pas être une geek.

Laura TenoudjiJe le prends comme tel en tout cas. Tu vois quand on parle de slowfood ou de networking, on est obligé de mettre un nom sur tout, sur des choses qui existaient bien avant que l’on les nomme, des choses de tous les jours finalement.

Et je prône l’accès au digital pour revenir à une certaine authenticité …

Mark Skeuds – Ok, ok. Mais à propos, Laura du Web, c’est qui, où la retrouve t-on ?

Laura TenoudjiJe travaille à France Télévisions pour Télématin …

Mark Skeuds – Je vois ce que c’est, avec un jeune animateur qui débute …

Laura TenoudjiOui et en plus, tu sais, il s’est laissé pousser la barbe … c’est notre nouveau présentateur hipster.

Maintenant il est hipster … (rires) mais au moins, il sait s’adapter à son époque et ce n’est pas plus mal.

Et surtout, sans faire de lèche, cela fait du bien de travailler pour/avec lui parce qu’il est cultivé même très cultivé. Il nous tire plutôt vers le haut et ça fait du bien, c’est pour cela que l’on a du mal à quitter le nid.

On apprend chaque jour et c’est vraiment bien, donc Télématin c’est ma maison principale et après j’ai quelques résidences secondaires.

J’écris donc pour quelques magazines comme le Figaro Madame, pour Parole de Maman, un magazine né d’un site Internet, ce qui est plutôt rare et comme je suis attaché aux magazines papier, je n’écris que pour le magazine pas pour le site Internet.

Sinon, j’écris également pour un magazine de voyages, Country & Hotels, un trimestriel un peu haut de gamme parce que j’aime les voyages, la gastronomie … avec un profond attachement à l’authenticité et au côté émotionnel.

Je suis contre les lieux aseptisés, c’est pour cela que l’on est ici, chez Jacques Genin.

Mark Skeuds – Et quelle est ton actu du moment ?

Laura TenoudjiA part Télématin, actuellement, je suis la marraine d’une opération qui s’appelle le Little Cruch Challenge.

Mark Skeuds – Mais qu’est-ce que c’est que cela ?

Laura TenoudjiC’est organisé par le collectif des amandes de Californie, l’idée étant de montrer aux femmes que en mangeant des amandes tous les jours, on peut réguler son alimentation et donc avoir une alimentation plus saine.

D’ailleurs, moi-même, je ne pars pas de chez moi pour aller à l’émission sans prendre d’amandes, ce qui permet de tenir.

Tu sais, quand on se lève à cinq heures du matin et que l’on doit tenir jusqu’à treize heures, ce n’est pas facile. On prend vite trois à dix kilos dans l’année car on fait en fait quatre repas pour jour, parce que entre cinq heures et treize heures, on a envie de manger. C’est normal.

Laura Tenoudji, au delà du Laura du Web, gourmande et authentique sur rightandhype.com

Et fort heureusement, les amandes sont venues à ma rescousse. Et donc, forte de mon expérience, j’ai pu apporter mon soutien à ce challenge qui permet à des femmes de découvrir le plaisir des amandes en leur permettant de gagner trois semaines d’amandes …voire une année pour la grande gagnante.

Tout ça dans un esprit detox en en consommant une petite dizaine par jour.

Et pour revenir à Télématin, l’actu, c’est bien sur les trente années de l’émission …

Mark Skeuds – Déjà ??? Non !!!???

Laura TenoudjiEt si, 30 ans !!! Moi, j’étais fan de Télématin et c’est comme cela que j’y suis rentré.

J’ai regardé dès le début et je me disais intérieurement que, un jour, je travaillerai là bas.

Je connaissais l’émission par cœur et quand j’ai commencé mon stage alors que j’étais en maîtrise d’histoire … en plus, je n’avais absolument pas à faire un stage mais tout de même, je me suis dit que ce serait bien d’en faire un à Télématin.

Et oui, je me suis dis que commencer à six heures du matin et finir – à l’époque c’était comme cela – à huit heures et demie serait pratique.

J’ai bien sur tout fait pour obtenir un entretien et donc, un an et demi après, je suis donc reçu et là, on m’apprend que les horaires du stage sont 9h/18h … j’ai – bien sur – été déçue mais cela m’a forcé à tout faire pour faire partie de la team de journalistes et donc d’avoir les bons horaires.

Des horaires qui me conviennent parfaitement, me permettent d’avoir trois vies dans une.

Mark Skeuds – Que faites vous de particulier pour ces trente ans ?

Laura TenoudjiOn va enregistrer des singles. Tous les chroniqueurs vont chanter avec en ligne de mire, The Voice 2016 … (rires) … on ne sait jamais.

La deuxième semaine du mois de juin sera très spéciale, avec plein de surprises. Bien entendu, toutes les chroniques vont être tournées vers les 30 ans de l’émission.

Nous allons tous faire le bilan de nos chroniques respectives. Pour ma part, le Web, il y a trente ans … ce n’était pas vraiment ça.

Au moins, il y a eu une évolution …

Mark Skeuds – Et cela fait combien de temps que tu es à Télématin ?

Laura TenoudjiQuinze ans … mais j’y suis rentrée à huit ans et demi (rires) …

Mark Skeuds – France Télévisions est dans l’illégalité la plus totale … (rires)

Laura TenoudjiOui, carrément, mais c’est tout de même la matinale la plus regardée de France !!!

Mark Skeuds – Quand même !!

Laura TenoudjiOui, et face aux nouvelles chaînes d’infos, ce n’était pas gagné d’avance !!!

Mark Skeuds – Et Alex, Alex Jaffray, il est aussi fou qu’il en a l’air ?

Laura TenoudjiTotalement (rires) … mais très sympathique (rires).

Mark Skeuds – Tu te souviens de tes débuts ?

Laura TenoudjiOui, on était en plein dans l’explosion de la bulle Internet et ma rubrique a évolué au rythme de l’évolution du Web.

Au départ, William m’a recruté pour pouvoir lui trouver rapidement des infos sur Internet afin de compléter les chroniques.

Et, au fur et à mesure, ma chronique s’est construite mais au départ, il n’y avait pas de vidéos, pas d’images et je me souviens – à l’époque je faisais une revue de sites, je présentais trois sites avec un petit montage – il y avait le site des Grottes de Lascaux, le site de la Reine d’Angleterre et un troisième dont je n’ai plus souvenir …

Ce sont les premiers sites dont j’ai parlé dans Télématin. J’avais une voix de bébé à l’époque …

Mark Skeuds – A huit ans et demi, c’est normal.

Laura TenoudjiEt donc c’était la chroniqueuse cinéma de l’époque qui posait sa voix sur mes sujets. 

Mark Skeuds – Vous avez des projets en cours à Télématin ?

Laura TenoudjiOui, William est toujours à l’affût de nouveaux projets mais pour l’heure, on se concentre sur les 30 ans de Télématin. Mais vous n’êtes pas à l’abri de certaines surprises l’année prochaine.

Mark Skeuds – Ne me dis pas que vous allez fêter les … 31 ans de Télématin … on ne s’y attend pas du tout !!!

Laura TenoudjiTout à fait, je me demande vraiment qui t’as mis dans la confidence.

Mark Skeuds – Secret is a secret … Que peut-on souhaiter de bon à Laura pour 2015 ?

Laura TenoudjiD’être toujours aussi épanouie dans son job, de continuer comme cela car je sais que l’on n’a pas tous la chance d’avoir un boulot que l’on aime, et moi, c’est vraiment que du plaisir même si je me lève tôt, je me lève avec la banane tous les matins.

Et je fais confiance à la vie pour m’apporter de nouveaux challenges, c’est ce qui me fait avancer. J’aime bien cette idée de garder cette résidence principale mais de multiplier les résidences secondaires.

Comme c’est finalement plus simple d’empiler les jobs que les maisons, ça me va !!

D’autant que France Télévisions a l’intelligence de nous laisser faire ce que l’on veut, à part, bien sur, travailler chez nos confrères, afin que l’on emmagasine de l’expérience. Pour que l’on sache ce qui se fait ailleurs.

Cette infidélité professionnelle est très importante pour moi.

Mark Skeuds – Aurais-tu quelques bonnes adresses de restos à nous donner ?

Laura TenoudjiJe vais te donner des adresses de restaurants proches de France Télévisions, j’ai deux adresses et je rembourse si ce n’est pas bien. A Paris, j’ai une adresse bien connue, Garance avec Guillaume, le chef qui est vraiment Top !!!

C’est l’une de mes adresses fétiches dans le centre de Paris et donc, près de France Télévisions il y a un restaurant qui s’appelle La Machine à Coudes qui est tenue par une jeune femme formidable.

Il y a une trentaine de couverts avec des tables avec des pieds d’anciennes machines à coudre. Les produits sont top et elle mélange les saveurs d’une façon extraordinaire et avec simplicité.

C’est à la bonne franquette, c’est raisonnable, on se fait vraiment plaisir, c’est La Machine à Coudes, rue Nationale à Boulogne.

Toujours à Boulogne, il a un resto qui s’appelle La Plantxa et qui est tenu par une Chef argentin … son Pampa burger … il n’y a pas de pain au dessus, ce n’est que de la roquette mélangée avec des petits légumes, c’est exceptionnel !!!

Et ce que j’aime dans ces restaurants et que l’on retrouve ici, c’est l’authenticité, le partage. On voyage quand on va là-bas … deux belles adresses.

Comme Garance même si c’est plus conventionnel c’est très sympa aussi. Ce sont mes restos de cœur mais j’aime en découvrir tout le temps.

Il y a un autre restaurant dans le dix-septième arrondissement qui s’appelle L’Essient, rue Poncelet, ils sont super, ils ont l’amour de ce qu’ils font.

Mark Skeuds – C’est vrai, c’est pas mal du tout … juste avant le Franprix, une petite devanture qui ne paie pas de mine.

Laura TenoudjiOui c’est ça et ce qu’il y a de bien c’est que c’est très très abordable surtout que l’on y mange très bien !!! C’est un rapport qualité/prix exceptionnel.

Il faut y aller … comme cela ils pourront changer la devanture (rires).

Mark Skeuds – Merci Laura pour ces bonnes adresses et pour avoir passé un moment avec nous chez Jacques Genin.

Laura Tenoudji Merci Marc, la pâtisseries sont trop Top, oublié le Detox … aujourd’hui … et je n’oublie pas d’acheter des guimauves chocolat …

Mark Skeuds – Tu fais bien, elles sont mortelles mais attention à ton régime !!! A bientôt Laura.

(conversation enregistrée chez Jacques Genin – rue de Turenne à Paris – le 12 mai 2015 par Mark Skeuds)

 

La Machine à Coudes
35 Rue nationale Boulogne-Billancourt

Plantxa
58 Rue Gallieni Boulogne-Billancourt

L’Escient
28 Rue Poncelet Paris 17e

 

http://bit.ly/1RZV6hj

LAISSER UN COMMENTAIRE