Zelda, Donkey Kong et Pac-Man sont des classiques du jeu vidéo qui n’était, à l’époque, pas encore appelé 2D.

C’est donc avec une vision pixelisée des choses que Michael Bartocetti, le Chef Pâtissier du Shangri-La Paris a imaginé ses œufs de Noël 2017.

Cinq œufs qui sont autant d’hommages en pixels à cette période faste de la micro informatique.
Déclinés en deux tailles aux noms très explicites, Megapixel et Gigapixel, ces œufs ont nécessité plusieurs mois de mise au point.

C’est exact mais l’un des moments les plus délicats n’est pas tant la création que le démoulage de ces œufs.
Vu le résultat, on veut bien le croire.

Pour Mégapixel, Michael Bartocetti, a joué la carte du Commodore 64 – l’un des premiers micro ordinateurs personnels a affiché une large palette de couleurs – avec des œufs en couleur, jaune, vert et rose, dont la coque en chocolat au lait Jivara 40% est doublée d’une fine couche de chocolat blanc.

Et comme Michael Bartocetti est, à l’instar de Salvadore Dali, fou de chocolat, pour Gigapixel, il a choisi un chocolat noir Caraïbe 66% aux notes de fruits secs grillés, rondes, épicées et légèrement boisées sans toutefois oublier les amateurs de chocolat au lait, avec une version chocolat Jivara lacté 40%.

Ces œufs cachent un intérieur parsemé d’éclats de nougatine amande et de fleur de sel et ont un socle en chocolat caraïbe noir 66% avec un praliné noisette parfumé au bigaradier et des pignons de pin caramélisés.
On reconnaît bien la patte du pâtissier passé par le Plaza Athénée, toujours autant soucieux du détail savoureux.

Mais, attention, il n’y en aura pas pour tout le monde.

Effectivement, ces œufs sont proposés du 1er au 18 avril 2017 en tirage limité à une trentaine d’exemplaires chacun.

En marge de cet œuf de Pâques, Michael Bartocetti a présenté un nouveau dessert à l’assiette 100% vanille très puissant et très agréable en bouche.

D’autre part, un nouveau Tea Time devrait être proposé très prochainement à la Bauhinia, un Tea Time végan ?
Non non, un Tea Time classique, plein de gourmandise.

Le connaissant, personne n’en doute. (Mark Skeuds)

 

Retrouvez cet article dans le dernier numéro de MIAMIAMIAM, à télécharger gratuitement ICI.

Qui vole un Oeuf, vole des pixels au Shangri-La, grâce à Michael Bartocetti sur miamiamiam.com L’Oeuf Megapixel 12 cm – Chocolat de lait Jivara 40% doublé d’une fine couche de chocolat blanc en vert, jaune, et corail sont proposés au tarif de 48 euros.
L’Oeuf Gigapixel 18cm – Chocolat de lait Jivara 40% ou chocolat noir Caraïbes 66%
sont proposés au tarif de 78 euros.

En vente à emporter – Réservations 24h à l’avance au restaurant La Bauhinia du Shangri-La: 01 53 67 19 91

LAISSER UN COMMENTAIRE