Ça y est, tous les pâtissiers, grands ou petits sont dans les starting-blocks. Noël est avec Pâques, la période la plus importante de l’année.

La Jeune Rue et Yann Brys ont présenté leur bûche de Noël et leur galette sur skeuds.comEt, désormais, il ne s’agit plus de faire uniquement du bon, mais il faut également innover … parfois, au détriment de la tradition et/ou du goût.

Cette année, les grands pâtissiers ont mis les petits plats dans les grands et tout le monde y est allé de sa bûche avec plus ou moins, une touche personnelle.

Du Bristol, palace réputé dans le monde entier au « petit » pâtissier de quartier, tous ont de belles choses à nous proposer en cette fin d’année.

Malheureusement pour nous, la meilleure en ce qui concerne le goût est, de l’avis unanime des connaisseurs/tendanceurs de la place de Paris, celle de Yann Brys pour l’ex (?) Jeune Rue. Nous sommes bien d’accord avec eux.

Malheureusement car, en effet, ce projet initié par le mystérieux et sulfureux Cédric Naudon, semble avoir du plomb dans l’aile.

Et c’est plus que dommage car la bûche imaginée par le sympathique et talentueux Yann Brys était tout simplement énorme pour reprendre un terme cher aux jeunes d’aujourd’hui.

Légère, savoureuse, étonnante, onctueuse, la bûche de Yann Brys a mis tout le monde d’accord et c’est finalement un crève cœur car l’on se demande où va t-on pouvoir la déguster.

La Jeune Rue et Yann Brys ont présenté leur bûche de Noël et leur galette sur skeuds.com

Pour le reste, voici très modestement notre petite sélection de bûches.

 

La plus fumeuseCelle de Cédric Grolet pour Le Meurice. Au puissant cacao fumé, poires snackées à l’intérieur – à la plancha pour les caraméliser, et un biscuit chocolat/cacao/sarrasin.

Une idée fumeuse en hommage à et au Dali (l’un des restaurants du Meurice) à découvrir au Meurice, vous y croiserez peut-être le jeune Chef.

Pénétrez un peu dans l'univers gourmand de Cédric Grolet du Meurice sur skeuds.com

La plus enchantéeCelle de François Perret pour le Shangri-La. Cette bûche intitulée Bûche Enchantée est une bûche assez étonnante par sa forme et sa conception. Une véritable œuvre d’art à déguster.

Le Shangri-La Paris a dévoilé la Bûche Enchantée de François Perret sur skeuds.com

La plus classiqueLaurent Jeannin, pour le Bristol, a joué la carte de la tradition. Ici, pas de bûche révolutionnaire ni extravagante mais une bûche au chocolat, à l’Ancienne, la patte de Laurent Jeannin en plus.

Une bûche qui ressemble à une bûche de Nöel, voilà qui, finalement, est assez étonnant !!

C'est déjà Noël au Bristol !!! sur skeuds.com

La plus BrazilCarl Marletti qui, pourtant, n’est pas très football, a joué la carte Brazil pour l’une de ses quatre bûches.

Cette bûche intitulée Carioca est, selon Carl Marletti himself composée d’un croustillant de riz soufflé au praliné, d’un sabayon vanille à la fève de Tonka, d’un crémeux mangue et fruits de la passion agrémenté de riz au lait de coco. Sur le papier, cela promet du bonheur.

Et connaissant Carl, en plus, cela doit être bon.

Sélection de Bûches de Noël - Carl Marletti, Yann Brys, Pierre Hermé, Cédric Grolet ... sur skeuds.com

La plus ChocolatCelle de La Maison du Chocolat. Tandis que l’on vient d’apprendre le décès de Robert Linxe, son fondateur, on ne peut que vanter la qualité de la bûche de Nicolas Cloiseau, le Chef de la célèbre Maison chocolatée. Un fort goût de chocolat qui n’est pas écœurant même si l’on mange plusieurs parts.

Fondamentalement pour les fous de chocolat, de bon chocolat. Un grand moment !!!

La bûche de La Maison du Chocolat est Merveilleuse sur skeuds.com

La plus chaude – Celle de Yann Couvreur pour le Prince de Galles.

Yann a toujours des idées que les autres ne peuvent avoir. Et reprenant à son compte les vacances de son ami Cédric Grolet (du Meurice), Yann Couvreur a inventé, il n’y a pas d’autre mot, la bûche plaid, afin de ne plus craindre les frimas de l’hiver.

Une bûche au sirop d’érable ingénieusement pré-découpée qui, tant par sa forme que par son goût, est assez détonante.

Yann Couvreur a dévoilé son dessert Cocooning et sa galette des rois sur skeuds.com

La valeur sure – La bûche Infinimment Vanille de Pierre Hermé.

Un ravissement pour les yeux et les papilles. Légère et fondante à souhait, cette bûche conjugue plusieurs vanilles dont Pierre Hermé a le secret. On pourra, notamment, la déguster au Royal Monceau à Paris.

Le Royal Monceau présente sa Bûche Ruby et ses bûches Pierre Hermé sur skeuds.com

La plus exotique – Celle de Nina Métayer pour le Raphael.

Trois boules mousse coco avec un cœur glacé mangue/passion délicatement posées sur un biscuit moelleux au chocolat. Avec, pour renforcer cette petite touche chocolatée des fleurs croustillantes en chocolat blanc.

Le Raphael Paris a présenté sa bûche de Noël sur skeuds.com

La pire – Ce ne sont pas les mauvaises bûches qui manquent mais retenons plutôt les bonnes dont celles ci-dessus.

Sans oublier celles que les pâtissiers traditionnels, il en existe encore beaucoup, proposent au coin des rues de France et de Navarre.

Il n’y a, parfois, pas besoin de faire des kilomètres pour se régaler.

 

http://bit.ly/1Bvpgjh

LAISSER UN COMMENTAIRE